Faillites: près de 20% de pertes d'emploi en plus par rapport à 2011

Les fermetures d'entreprises touchent les tropis régions, mais la Flandre perd le plus
Les fermetures d'entreprises touchent les tropis régions, mais la Flandre perd le plus - © BELGA PHOTO DIRK WAEM

Depuis le début de l'année, 13 508 emplois ont disparu dans un contexte de faillite, soit 18% de plus que sur les huit premiers mois de l'année 2011, selon des chiffres publiés lundi par le bureau Graydon Belgium.

Les pertes se sont surtout manifestées en Flandre avec 6592 emplois perdus, soit une hausse de 27%. Les faillites ont essentiellement concerné les régions d'Alost, Gand, Anvers et Malines.

En Région wallonne, on relève tout de même 4725 emplois perdus (+21%) alors que Bruxelles a connu un mieux avec 2388 emplois perdus, un chiffre en recul de 7% par rapport à la même période l'année dernière.

Ce sont principalement les PME qui ont été touchées. En juillet, deux entreprises de plus de 100 travailleurs ont toutefois également fermé leurs portes: JLF à Audenarde et Toodo Food à Gand. ce qui porte le nombre de faillites d'entreprises de cette ampleur à 9 sur l'ensemble de l'année. La plus grosse perte en août est intervenue à Herstal avec la fermeture de D.T.L.G. qui employait 90 personnes.

Un bond "presque hallucinant"

Alors que généralement, le nombre de faillites diminue à l'été en raison des vacances judiciaires, de nombreuses faillites ont été prononcées cette année, en juillet comme en août. Graydon qualifie le bond constaté en août de "presque hallucinant", avec 582 entreprises en faillite (+31,4%).

L'horeca (+8,62%), le commerce de gros (+7,5%) et la construction (+6,42%) n'ont pas été épargnés par le nombre de faillites alors que le commerce de détail semble connaître un certain répit.

Graydon ne s'attend à aucune amélioration pour l'automne.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK