Faillite totale de Thomas Cook Retail Belgium

La direction de Thomas Cook Retail Belgium confirme la faillite de l'entreprise. "Malgré des entretiens très intensifs avec différentes parties jusqu'au dernier moment, il n'y a malheureusement pas eu d'accord pour trouver le financement nécessaire à court terme. A cause de cela, Thomas Cook Retail Belgium (TCRB) n'est pas en position de pouvoir continuer et réaliser avec succès à un concordat judiciaire", indique le groupe Thomas Cook dans un communiqué, confirmant une information tombée un peu plus tôt. "La direction de Thomas Cook Retail Belgium est donc aussi obligée de déposer le bilan de l'entreprise."

Cette mauvaise nouvelle pour les 501 employés que compte l'entreprise en Belgique est tombée lors du conseil d’entreprise extraordinaire qui se tenait ce lundi au siège de l’entreprise à Zwijnaarde.

Le tsunami engendré par la faille de Thomas Cook Groupe a été fatal

Suite à la faillite du tour-opérateur britannique, on savait que la branche belge était également sur la sellette. Le 27 septembre, le tribunal de l’entreprise de Gand avait déjà déclaré en faillite trois sociétés de Thomas Cook en Belgique. La dernière entité, Thomas Cook Retail Belgium qui employait le plus de personnes, espérait une reprise. C’est cette entreprise qui a en charge les bureaux Neckermann et Thomas Cook, 91 agences de voyage sur le territoire.

"Le tsunami engendré par la faille de Thomas Cook Groupe a été fatal", conclut la direction qui dit "vraiment regretter de ne pas avoir pu trouver une solution pour cette entreprise rentable et pour ses employés passionnés".

Els De Coster, permanente syndicale à la GCSLB déclarait déjà la semaine dernière : "Il faut de l’argent pour maintenir l’emploi et les chances de survie. M. Dekeyser (CEO de Thomas Cook Retail Belgique, NDLR) a déclaré qu’il nous fallait 5 millions d’euros pour permettre aux 500 employés de continuer à travailler." Une somme qui n’a donc pas été trouvée dans les temps.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK