Face à la menace de grèves, Ryanair propose d'accepter les syndicats de pilotes

Face à la menace de grèves, Ryanair propose d'accepter les syndicats de pilotes
Face à la menace de grèves, Ryanair propose d'accepter les syndicats de pilotes - © ROBIN TOWNSEND - EPA

La compagnie à bas coût Ryanair a proposé vendredi d'accepter en son sein pour la première fois des syndicats de pilotes, afin d'éviter plusieurs grèves prévues en Italie, Irlande ou au Portugal.

Le transporteur irlandais a annoncé dans un communiqué vouloir engager des discussions avec les syndicats de pilotes dans plusieurs pays afin de les reconnaître comme représentatifs, répondant ainsi à leur demande, à condition qu'ils mettent en place des commissions dédiées à Ryanair. Le groupe est sous la menace de la première grève de pilotes de son histoire, avec un mouvement social prévu ce vendredi en Italie.

La compagnie irlandaise veut éviter les grèves pendant les vacances de Noël

Ryanair change sa politique de non-reconnaissance des syndicats de pilotes pour éviter des perturbations pour ses clients durant la semaine de Noël, précise la compagnie. "Les vols de Noël sont très importants pour nos clients et nous voulons éviter tout désagrément qui pourrait survenir avec une action de pilotes. Si la meilleure manière d'éviter cela c'est de discuter avec nos pilotes via des syndicats, alors nous sommes prêts à le faire. Nous avons écrit aux syndicats pour les inviter à mener des discussions afin de les reconnaître et nous leur avons aussi demandé d'annuler leur action prévue pour la semaine de Noël", a souligné Michael O'Leary, CEO de Ryanair.

"Les syndicats reconnus seront un changement significatif pour Ryanair mais nous avons déjà mené d'importants changements par le passé avec notamment Ryanair Labs et notre programme d'amélioration pour les clients Always Getting Better", ajoute le patron de Ryanair.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK