F1 Spa-Francorchamps: la Région a épongé les pertes de 2012 et 2011

Spa-Francorchamps: la Région wallonne éponge les pertes 2012 de la F1
Spa-Francorchamps: la Région wallonne éponge les pertes 2012 de la F1 - © Tous droits réservés

"Formule 1" et "déficit", c'est une association classique en F1 à Francorchamps. Les dernières éditions du grand prix ne font pas exception. Le détail de l'exercice comptable 2012 fait d'ailleurs apparaître une perte qui, cette fois, grimpe à 7,860 millions d'euros.

2012 semble avoir ouvert les vannes un peu plus largement que d'habitude. Ce dérapage supplémentaire est principalement lié à la faillite de la société néerlandaise qui vendait des billets dont Spa Grand Prix n'a jamais vu la recette.

Conséquence ? La Région Wallonne a dû recapitaliser l'organisation pour éponger 2012 et, dans la foulée, les pertes de 2011.

Spa Grand Prix est chroniquement en déficit mais la Région, qui régulièrement délie les cordons de sa bourse pour que l'épreuve continue, explique que c'est le résultat d'un bilan comptable qui n'inclut pas différents bénéfices. Elle cite la minute de publicité visible sur plus de 100 chaînes de télévision, l'emploi lié au Grand Prix ou les recettes fiscales qui - il faut bien le préciser - ne tombent malheureusement pas dans ses caisses.

2012 perd près de 8 millions mais 2013 sera-t-il aussi dans le rouge ? Oui, sans l'ombre d'un doute ! Mais probablement pas autant.

André Maes, directeur de Spa Grand Prix, nous confiait, ce matin, qu'avec l'augmentation du nombre de tickets vendus et les opérations de relations publiques, les perspectives s'améliorent. La perte pourrait être, cette fois, inférieure à 5 millions.

 

Carl Defoy

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK