Espagne: Uber et Cabify renoncent à faire concurrence aux taxis à Barcelone

Espagne: Uber renonce à faire concurrence aux taxis à Barcelone
Espagne: Uber renonce à faire concurrence aux taxis à Barcelone - © PAU BARRENA - AFP

Uber et son concurrent Cabify ont annoncé jeudi l'arrêt de leurs services de réservation de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) en concurrence directe avec les taxis, après le vote d'une réglementation régionale restreignant cette activité.

"Devant les restrictions pour les VTC approuvées par le gouvernement de Catalogne, nous nous voyons obligés de suspendre le service d'UberX à Barcelone à partir de demain" vendredi, écrit dans un communiqué Uber Espagne, accusée de concurrence déloyale par les chauffeurs de taxis.

>>> Uber, un modèle contesté en Europe, mais qui fournit un salaire confortable à ses chauffeurs


UberX est le service le plus populaire d'Uber, qui a aussi un service de VTC de luxe et un autre de livraison de repas à domicile.

"Les mesures artificielles et hautement restrictives que (la nouvelle réglementation) impose de manière immédiate au secteur VTC détruisent complètement le marché", écrit de son côté la plateforme espagnole Cabify dans un communiqué.

Leur décision intervient à la veille de l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation en Catalogne qui oblige à réserver les services de VTC avec au moins 15 minutes d'avance, et jusqu'à une heure à Barcelone si les pouvoirs locaux le décident.

La nouvelle régulation, qui empêche également les applications mobiles d'exploiter la géolocalisation de leur flotte, fait suite à une dure grève des chauffeurs de taxis dans la deuxième ville d'Espagne.

Journal télévisé 28/01/2019

La grève des taxis madrilènes pour protester contre la concurrence des VTC, comme Uber

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK