eRowz, le moteur de recherche wallon qui tutoie Amazon et eBay

Envie d'acheter un smartphone d'occasion? Les sites de petites annonces en regorgent mais il peut aussi être plus efficace de passer par un portail agrégeant plusieurs sites de petites annonces. C'est le pari d'erowz.
Envie d'acheter un smartphone d'occasion? Les sites de petites annonces en regorgent mais il peut aussi être plus efficace de passer par un portail agrégeant plusieurs sites de petites annonces. C'est le pari d'erowz. - © ROBYN BECK - AFP

Un moteur de recherche wallon partenaire des plus grands noms de l'Internet genre Amazon ou eBay ? Ce moteur de recherche existe, il s’appelle eRowz.

Prononcez "heroes" pour être dans le coup… Quoi qu’il en soit, en cinq ans, cette startup établie à Enghien a séduit des dizaines de millions d'internautes. 7 millions de visiteurs uniques utilisent chaque mois son moteur de recherche pour acheter un bien d’occasion, ordinateur, scooter, meuble ou encore voiture d'occasion.

Pour autant, eRowz n’est pas exactement un site de petites annonces, car elle ne collecte pas directement les petites annonces, elle agrège des sites de petites annonces. Nuance… Elle centralise toutes leurs annonces dans une banque de données. L’internaute y accède au travers d'un site internet développé par eRowz, site-annonce.fr en France par exemple ou site-annonce.be en Belgique. Son algorithme va ensuite trier toutes ces annonces en fonction des requêtes de l'Internaute.

Intérêt pour l’internaute : il ne doit plus se balader chaque jour sur plusieurs sites pour vérifier s'il y a de nouvelles annonces correspondant à ses attentes. " C’est là ou est toute l’innovation et la complexité de notre solution, explique Vincent Vandegans, responsable technique d'eRowz. Ça peut paraître simple quand on parle d’agrégation mais en fait, c’est extrêmement compliqué. On a 500 millions de petites annonces qui sont stockées en base de données, qui changent tous les mois. Ça représente énormément de choses, on parle de ‘big data’ pour traiter, analyser toutes ces données qui, à la base, sont déstructurées puisqu’elles proviennent de sources hétérogènes que nous rassemblons. "

Partenaires d’Amazon et d’eBay

Les petites annonces agrégées par eRowz viennent notamment de sites comme Amazon ou e-Bay. La petite startup d'Enghien fait partie du top 5 mondial des partenaires les plus importants de ces multinationales du web ! Et ce sont elles qui rémunèrent erowz. Exemple: vous achetez une Play Station d'occasion sur Amazon grâce au moteur de recherche d'eRowz; Amazon va verser une commission à eRowz.

"Nous sommes rémunérés pour le trafic qualifié qu’on leur envoie, souligne Vincent Vandegans, et ces transactions sont enregistrées dans leurs systèmes en fonction du volume d’affaires que nous leur apportons. Trafic qualifié, ce sont des transactions commerciales qui aboutissent, on ne leur envoie pas juste des visiteurs, ça, aujourd’hui, presque tout le monde est capable de le faire. Ce qui est important pour ces sites, c’est de réaliser des ventes sur lesquelles ils touchent une commission qu’ils partagent avec nous quand la transaction a été initiée par notre intermédiaire. "

eRowz a été créée en 2011, elle sera active dans une quarantaine de pays à la fin de l'année. Son chiffre d'affaires devrait dépasser largement les 2 millions d'euros, il aura été multiplié par quatre en 4 ans, sachant que la société est rentable depuis sa création. Elle emploie 17 personnes en Enghien mais ne compte pas s'arrêter là, de nouveaux recrutements sont prévus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK