Entrepreneuriat: les objectifs "smart" qu'est-ce que c'est?

Smart objectif ou l'importance des bonnes résolutions entrepreneuriales.
Smart objectif ou l'importance des bonnes résolutions entrepreneuriales. - © JOE RAEDLE - AFP

En ce début d'année, les bonnes résolutions sont de mises. Quelles sont celles des entrepreneurs?

Quand on parle de bonnes résolutions, la première est d’abord de se poser et de prendre le temps de s'en fixer. Pour un entrepreneur, c’est important et il y a une méthode pour ça : on parle toujours de ces fameux objectifs smart, mais qu'est-ce que c'est exactement? Une bonne résolution entrepreneuriale doit être spécifique, mesurable, atteignable et ambitieuse.

Ceci étant, ces objectifs ne doivent pas forcément être en lien avec les coûts ou les ventes. Il s'agit surtout de s’engager à les suivre pour mesurer les écarts et prendre des dispositions. Parfois, les entrepreneurs attendent seulement la fin d’année avant de constater un chiffre. Ici l’idée est de mesurer les écarts au fur et à mesure de l’année afin de prendre des dispositions pour réagir.

Un exemple concret : une bonne résolution peut être de dire qu’au lieu de constater qu’un vendeur n’a pas vendu assez, on va essayer de mesurer combien de rendez-vous il a pris et combien de ventes il a réussi à transformer. Ça permettra à nouveau de pouvoir agir et pas uniquement de constater.

L'équipe et le dirigeant: tout aussi importants

Deuxième chose, c’est évidemment l’équipe qui doit être suffisante et efficace. Si ce n'est pas le cas, fixer un objectif smart peu correspondre à engager quelqu'un. Aussi, déléguer, communiquer, donner des responsabilités, tous ces éléments sont importants pour le travail d'équipe et, à termes, pour plus d'efficacité.

Ensuite, les clients et ce qu'ils pensent consiste en un objectif central. Prendre le temps de les écouter, de refaire le point, de savoir aussi ce qui se passe pour peut-être mieux comprendre le client. Ça permettra de développer aussi de nouveaux segments, de définir le client "rêvé".

Le dernier point, celui du tournant numérique puisqu'il est vraiment le futur de l’entrepreneur qui gère les problèmes d’hier, les défis de la semaine et les enjeux de demain. Pour ce faire, il faut prendre le temps d’organiser une veille technologique et d’investir dans l’innovation.

Enfin, l'entrepreneur est-il heureux et satisfait par son travail? Si des objectifs smart sont importants au bon fonctionnement de l'entreprise, le bien être du dirigeant l'est également.   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK