En Belgique, le marché des résidences secondaires est florissant

Le marché des résidences secondaires est en augmentation
Le marché des résidences secondaires est en augmentation - © JEAN-PIERRE CLATOT - AFP

En Belgique, nous investissons de plus en plus dans la brique et pour l'instant, le marché des résidences secondaires est particulièrement florissant.

En un an, une grande banque belge a vu ses crédits accordés pour l’achat d'une résidence secondaire grimper de 6%. L'explication? Les placements rapportent très peu - le taux du livret d’épargne est fixé à 0,11% - et dans le même temps, les crédits sont très attractifs. 

Pour un prêt à taux fixe sur 20 ans, certaines banques proposent aujourd’hui un taux d'1,6%... de quoi se laisser tenter. 

Deux types d'acheteurs

Sur le marché des résidences secondaires, il y a deux types d’acheteurs: le Belge aux revenus confortables qui s’offre le luxe d’un achat plaisir. Lui, va majoritairement franchir la frontière et acheter en Italie en France et surtout en Espagne. Et le Belge qui veut faire fructifier son investissement en le louant comme bien immobilier. Lui, au contraire, aura tendance à rester en Belgique.

80% des résidences secondaires se trouvent d'ailleurs à l'intérieur de nos frontières. Deux régions se détachent: la côte, avec la ville de Knokke. Et l'Ardenne, où Durbuy sort particulièrement du lot. Il s'agit sans doute d'un effet Marc Coucke, qui y a fait construire hôtels, restaurants et parcs d'attractions ces dernières années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK