Electrabel renvoie 1,6 milliard d'euros vers sa maison-mère Engie en France

Electrabel renvoie 1,6 milliard d'euros vers sa maison-mère Engie en France
Electrabel renvoie 1,6 milliard d'euros vers sa maison-mère Engie en France - © ERIC PIERMONT - AFP

Le géant français de l'énergie Engie a reçu 1,641 milliard d'euros de sa filiale belge Electrabel l'an dernier, écrivent jeudi L'Echo et De Tijd. Un dividende énorme qui a pour effet de diminuer les fonds propres d'Electrabel.

Cela fait plus de dix ans que la société belge n'avait pas versé de dividende, écrit L'Echo, qui se base sur un document de référence en vue de l'assemblée générale d'Engie, vendredi.

Electrabel était largement dans le rouge ces dernières années, avec une perte de plus d'un milliard d'euros en 2015 et en 2016. Les résultats de 2017 ne sont pas encore connus mais ne devraient pas être meilleurs.

Le versement effectué à Engie est possible grâce aux "réserves dont dispose Electrabel", explique la porte-parole de la filiale belge Anne-Sophie Huge. "Il a pour objectif de faire remonter des actifs français au niveau du groupe pour en assurer une gestion cohérente."

En conséquence, les fonds propres d'Electrabel vont diminuer, ce qui est vu avec méfiance en Belgique, selon L'Echo.

Quid en effet des provisions nucléaires qui seront nécessaires pour assurer le démantèlement des centrales et l'enfouissement des déchets? La crainte étant de voir Electrabel progressivement vidé de sa substance afin de pouvoir être mis en faillite en cas de scénario catastrophe.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK