Trois Belges sur quatre veulent plus d'équité fiscale, et seraient favorables à un impôt sur la fortune

Environ 66% de Belges estiment que notre système fiscal est inéquitable et que les grandes entreprises ne sont pas assez taxées, c’est ce qui ressort d’un sondage réalisé à la demande du CNCD 11 11 11, en partenariat avec la RTBF et La Libre Belgique.

Une grande majorité en revanche considère que les PME et les indépendants payent suffisamment voire trop d’impôts. Le Belge estime qu’il n’y a pas que les petits qui doivent débourser.

Une surprise pour Arnaud Zacharie, secrétaire général du CNCD 11 11 11. "Il y a une fracture dans l’opinion des Belges entre les grandes firmes transnationales qui ne payeraient pas suffisamment d’impôts et les petites et moyennes entreprises qui, par contre, selon 9 Belges sur 10 payent suffisamment d’impôts. Donc c’est un élément assez surprenant. Une fracture très nette entre les grandes firmes transnationales et les PME dans l’esprit des Belges."

Favorables à un impôt sur la fortune

Autre renseignement : les Belges seraient majoritairement favorables à un impôt sur la fortune, une taxe de 1% sur les patrimoines supérieurs à 1 million d’euros hors maison familiale. "Ça ne nous a pas tellement surpris, mais ce qu’il y a de nouveau c’est la majorité massive : trois quarts des Belges sont en faveur d’un impôt sur les patrimoines de plus d’un million d’euros. Bon, ça fait partie du constat des inégalités sociales de l’injustice fiscale", ajoute Arnaud Zacharie.

Finalement, seul 14% des Belges seulement jugent notre système fiscal équitable. Il y a donc en parallèle une demande forte pour plus d’équité fiscale et en même temps les Belges interrogés ne rejettent pas l’éventualité d’une hausse de certaines taxes.

Une majorité des Belges est en faveur de la fiscalité environnementale même si cela impliquerait des prix plus élevés pour eux

"Le Belge est tout à fait favorable à la fiscalité environnementale, même si c’est très clair qu’il devrait payer davantage. Je pense par exemple à la taxe sur les billets d’avion. Si on a une taxe sur les billets d’avion, toute personne qui va prendre l’avion devra payer plus cher. Or on a une majorité de Belges qui est en faveur d’une telle mesure. C’est la même chose pour une taxe carbone à l’échelle européenne qui serait complémentaire avec une taxe d’ajustement aux frontières pour protéger notre économie des importations qui seraient fortement polluantes. Donc là, on a de nouveau une majorité des Belges qui est en faveur de la fiscalité environnementale même si cela impliquerait des prix plus élevés pour eux."

Mais les lignes de force de ce sondage restent tout de même le fait que 72% des Belges sont favorables à l’idée de taxer moins les revenus du travail, en particulier les plus faibles revenus d’ailleurs, et de taxer plus les revenus du capital, la pollution environnementale et les plus hauts revenus.

Ce sondage a été réalisé auprès d’un échantillon de 1000 personnes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK