Dubaï inaugure son premier tramway, un produit franco-belge

Dubaï inaugure son premier tramway, un produit franco-belge
Dubaï inaugure son premier tramway, un produit franco-belge - © KARIM SAHIB - BELGAIMAGE

Le prince héritier de Dubaï a inauguré mardi la première phase d'un tramway construit par le français Alstom avec le belge Besix, un projet d'un milliard d'euros qui a failli ne jamais voir le jour. Il s'agit d'un tramway ultra-moderne qui propose wagons et stations climatisés alors que la température monte jusqu'à 50 degrés Celsius en été.

Un feu d'artifice a illuminé le grand quartier résidentiel et touristique de Dubaï Marina pour cette inauguration, en présence du prince Hamdan Ben Mohamed Ben Rached Al-Maktoum et d'Anne-Marie Idrac, nouvelle représentante spéciale de la France auprès des Emirats arabes unis.

Le projet de tramway a connu d'importants retards en raison de la crise financière de 2008 qui a frappé Dubaï de plein fouet. Ce n'est qu'en 2012 que le gouvernement local a levé les fonds nécessaires pour compléter cette première phase avec le soutien des agences de garantie de crédits COFACE (France) et ONDD (Belgique).

La part du marché pour Alstom s'élève à 450 millions d'euros et celle de Besix à 300 millions. D'autres entreprises ont été associées aux travaux de construction, exécutés au profit de l'Autorité de transport de Dubaï (RTA).

Cette ligne de tramway s'étend sur 10,6 km le long de la façade maritime de New Dubai, zone résidentielle et touristique proche de l'île artificielle de "Palm Jumeirah".

Une phase 2 devrait démarrer en 2015 pour prolonger la ligne vers d'autres quartiers. La part d'Alstom dans le budget de cette phase est estimée à 150 millions d'euros. L'objectif est d'achever les travaux avant l'Exposition universelle prévue à Dubaï en 2020.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK