Di et Planète Parfum ne sont plus belges : "Rien ne change pour le personnel"

Di et Planète Parfum ne sont plus belges
Di et Planète Parfum ne sont plus belges - © VERGULT - BELGA

Distriplus a annoncé ce matin son rachat par le groupe français Jacques Bogart.

Distriplus est le propriétaire des enseignes Planet Parfum et Di.

Deux communiqués, deux tons employés

Nous avons pu nous procurer le communiqué interne, envoyé ce matin ,aux employés des 200 magasins belges (pdf en fin d'article). 

Une communication interne signée par Matthias De Raeymaeker, CEO de Distriplus et qui insiste sur le côté positif de ce rachat : " J’ai le plaisir de vous informer que les actionnaires de Distriplus ont conclu un accord de reprise de toutes les actions de Distriplus par le groupe Français Bogart."

Matthias De Raeymaker se veut toutefois rassurant pour son personnel : "Si l’actionnaire change, par contre rien ne change pour le personnel qui garde le même employeur et les mêmes conditions salariales et de travail."

Selon le communiqué de presse, ce rachat du groupe belge par le français permet " de renforcer de façon substantielle le positionnement des enseignes dans des marchés difficiles, grâce à des atouts nouveaux". Mais dans le communiqué envoyé aux employés, le ton est plus inquiétant : "Force est de constater que malgré tous nos efforts et investissements, la marge de notre groupe n’atteint pas le niveau obtenu par des groupes internationaux comparables et notre rentabilité reste problématique.  "

Les syndicats se veulent rassurants

Il n'y aura donc, à priori, aucune raison de craindre une restructuration ou des fermetures de magasins. C'est en tout cas ce que nous confirme Fabienne Meulemans, du Setca : " A ce stade, nous sommes totalement rassurés sur l'emploi et la pérennité des deux marques. Nous avions plus peur que l'option de franchiser certains magasins soit retenue par le conseil d'administration, il n'en est rien. Aucune annonce de fermeture, de restructuration non plus. Bref, pour l'instant nous sommes sereins, ce ne sera peut-être plus le cas dans 6 mois, mais là, nous sommes contents."

De nouveau la fin d'une entreprise 100% belge

Créé en 2007, Distriplus est le 2e acteur de la distribution de parfums et cosmétiques sur le territoire belge. Il gère actuellement près de 200 points de vente en Belgique et au Grand-Duché du Luxembourg. Il possède Planet Parfum, qui est actif dans la vente de parfums, produits de maquillage et de soins (81 magasins), et Di, qui vend, en 119 endroits, des produits de beauté, de soins capillaires et corporels.

Ces enseignes comptaient 1.064 collaborateurs fin 2017 et ont réalisé un chiffre d'affaires de 192 millions d'euros l'an dernier.

"L'intégration de Distriplus au sein du groupe Jacques Bogart permet de renforcer de façon substantielle le positionnement des enseignes dans des marchés difficiles, grâce à des atouts nouveaux", commente AvH dans un communiqué publié vendredi. Il s'agit entre autres d'une intégration verticale d'une partie des activités, à partir de la conception des produits jusqu'à la vente aux consommateurs, avec l'apport des marques propres du groupe Jacques Bogart, ainsi que l'adossement à un groupe international spécialisé dans la beauté, liste le holding.

Ce dernier prévoit que la transaction aura un impact négatif de 8,5 millions d'euros sur ses résultats consolidés au second semestre 2018.

Pour les syndicats, ce rachat permettra que les deux enseignes belges pèsent plus face à des gros groupes cosmétiques: "En plus, le groupe Bogart est tout de même un groupe à dimension familiale. Ce n'est pas une grosse machine", ajoute Fabienne Meulemans.

Le Groupe Bogart, coté à la bourse de Paris, est actif dans la production de parfums et de produits de soins. Il commercialise ses marques propres et est également propriétaire de marques de parfum internationales.  Vous connaîtrez certainement des marques comme Chevignon, Ted Lapidus, Carven, Stendahl, Méthode Jeanne Piaubert, Naf Naf ou encore April.  Par ailleurs le groupe exploite 157 magasins en France, en Allemagne et en Israël.

Ci-dessous, le communiqué aux employés de Distriplus

null

null

null

null

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK