DHL: les syndicats veulent un plan pour maintenir Diegem

Les syndicats de DHL ont mis sur pied un groupe de travail en vue d'élaborer un plan qui permettrait de convaincre les dirigeants de la société de courrier express de maintenir le siège européen (EUHQ) de DHL Express à Diegem.

Les syndicats espèrent, dans leur initiative, recevoir le soutien du monde politique. Une concertation est prévue dans les prochains jours avec le ministre-président flamand, Kris Peeters.

DHL a annoncé jeudi passé que 788 emplois seraient supprimés en Belgique. Le transfert du siège européen à Bonn devrait notamment entraîner la perte de 523 emplois. Ensuite, 231 postes seront supprimés au centre de tri DHL Aviation et 34 chez EAT, la compagnie aérienne de fret de DHL. Toutes ces activités vont être transférées à Bonn, Leipzig et Prague.

Les syndicats estiment qu'il n'y a aucune raison économique pour justifier ce déménagement massif. "L'éclatement d'une entreprise qui actuellement est implantée sur un même site à Bruxelles vers trois lieux différents va nuire à la coordination de la société. Et renoncer à Bruxelles pour un centre régional comme Bonn n'est déjà pas une bonne idée. Ce déplacement va engendrer une perte impressionnante de savoir-faire", estiment les syndicats.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK