Dette: il reste quatre jours aux États-Unis pour sortir de l'impasse

Si aucun accord n'est trouvé d'ici le 2 août, dans 4 jours, les États-Unis seront en défaut de paiement.

Le sénat, à majorité démocrate, a rejeté cette nuit un texte républicain sur le plafond de la dette. Le document avait été adopté à la Chambre un peu plus tôt dans la journée.

Le congrès américain est donc déchiré entre deux visions. Les républicains veulent un plan en deux étapes, avec un premier relèvement du plafond de 900 milliards de dollars et un deuxième qui aurait lieu à l'horizon 2012, en pleine campagne pour les élections présidentielles.

Du côté démocrate, on voit les choses différemment: un seul relèvement du plafond de la dette permettant de tenir jusqu'en 2013.

Cette différence de point de vue pourrait coûter très cher aux États-Unis. Car les marchés se montrent déjà impatients. La Bourse de New York a encore perdu 0,79% vendredi, à l'issue de sa pire semaine de l'année.

Tout n'est pas perdu pour autant. Le chef de la majorité démocrate a pris les dispositions pour provoqur un autre vote ce week-end. Avant cette fameuse date butoir du 2 août.

Pierre-Yves Meugens
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK