Des pirates informatiques font chanter Ago-Interim

Des pirates informatiques font chanter une agence d'intérim
Des pirates informatiques font chanter une agence d'intérim - © AFP PHOTO / ODD ANDERSEN

Des pirates informatiques font chanter l'agence d'intérim Ago-Interim après avoir réussi à pirater une de ses banques de données contenant des informations sur des dizaines de milliers d'intérimaires et demandeurs d'emploi, peut-on lire vendredi dans les quotidiens Het Nieuwsblad et De Standaard.

Les pirates n'ont pas seulement mis la main sur les données personnelles des candidats, mais aussi sur les profils que l'agence a fait de chaque personne. Des profils souvent peu flatteurs voire même insultants : "Semble toujours saoul. Encore un perdant", peut-on notamment y lire.

Les pirates, qui avaient déjà fait chanter une fililale de Belfius, Elantis, il y a un mois, menacent aujourd'hui l'agence d'intérim de publier toutes ces informations sur internet lundi si elle ne leur verse pas une rançon.

Ago-Interim explique que les pirates ont différentes exigences et que la rançon dépend de celles-ci. "Nous laissons pour l'instant toutes les pistes ouvertes", indique Maître Dirk Clarysse, qui représente l'entreprise.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK