Des entreprises publiques françaises en Belgique pour fuir le fisc

Des entreprises publiques françaises en Belgique pour fuir le fisc
Des entreprises publiques françaises en Belgique pour fuir le fisc - © Tous droits réservés

Même les entreprises publiques françaises fuient leur propre fisc en établissant leurs holdings et leurs sociétés d'investissements en Belgique, ressort-il d'une étude de L'Echo et du Tijd.

EDF (Electricité de France), dont 84% du capital sont entre les mains de l'Etat français, a ainsi établi, en 2007, une société d'investissements à Bruxelles. A l'heure actuelle, cette dernière dispose de 7,6 milliards d'euros en biens propres.

Quant au secteur privé, il n'est pas en reste. Sur les 40 entreprises du CAC 40, une petite moitié organise ses investissements ou son financement à partir de la Belgique. C'est notamment le cas de Danone, Total, Lafarge et Carrefour.

Enfin, selon les quotidiens, des sommes importantes sont en jeu: l'an passé, les entreprises françaises auraient transféré 12 milliards de capital dans leurs sociétés belges.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK