Des changements dans la législation sur le travail étudiant

Combiner études et job étudiant sera désormais plus facile.
Combiner études et job étudiant sera désormais plus facile. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Cette nouvelle année, la législation change sur le travail étudiant. On ne calculera plus en jours mais en heures prestées. Mais quel est l'intérêt de ce changement ? Réponses avec Emmanuel Bar, conseiller juridique à l’Union des classes moyennes (UCM) à Mons.

"Jusqu’à présent, le pot de jours était de 50 jours, au cours desquels les travailleurs pouvaient rester en qualité d’étudiants. Maintenant ces 50 jours vont être transformés en heures et l’étudiant pourra travailler durant toute l’année 475 heures."

Grâce à cette modification de la législation, les étudiants sont gagnants. Dans l'ancien système, précise Emmanuel Bar, "dès que les étudiants avaient travaillé quelques heures, la journée était d’office épuisée. Donc ça pouvait poser effectivement certains problèmes, et dans tous les cas un manque de flexibilité".

"Auparavant, si un travailleur prestait 3 heures le samedi matin, la journée était d’office décomptée. Depuis le premier janvier, les 3 heures seront simplement décomptées du pot de 475 heures. On pourra donc multiplier les heures de prestations auprès d’un ou plusieurs employeurs. L’employeur aussi pourra utiliser davantage l’étudiant ou, dans tous les cas, le contingent qui lui est attribué", conclut Emmanuel Bar.

Les étudiants qui veulent savoir combien d'heures ils ont encore à disposition peuvent se rendre sur Student@work.be.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK