Des activistes, dont plusieurs Belges, paralysent une mine en Allemagne

Une mine de charbon à Bottrop en Allemagne.
Une mine de charbon à Bottrop en Allemagne. - © BELGAIMAGE

Plusieurs centaines d'activistes, parmi lesquels on comptait plusieurs Belges, ont paralysé ce week-end une mine allemande de lignite (un charbon composé jusqu'à trois quarts de carbone). Les militants ont pénétré sur le site et bloqué plusieurs pelleteuses.

Selon plusieurs médias allemands, quelques centaines d'activistes ont investi la mine de lignite Garzweiler, sur le territoire de la commune de Erkelenz et ont paralysé les grosses machines d'excavation. La police a dû intervenir, notamment en faisant usage de gaz poivre. Une partie des protestataires a été arrêtée avant d'être relâchée un peu plus tard.

Les manifestants réclament la fin de l'exploitation du charbon, une activité responsable d'importants rejets de CO2 et pollutions responsables de pluies acides.

Plusieurs Belges du mouvement Vredesactie participaient à cette opération.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK