Delhaize et Ahold espèrent l'aboutissement de leur fusion d'ici la fin du mois

Le groupe Delhaize et Ahold prévoient de clôturer leur fusion d'ici la fin juillet, sous réserve de l'autorisation réglementaire par la Federal Trade Commission des Etats-Unis, indiquent les deux sociétés mardi dans un communiqué.

Il y a un peu plus d'un an, le 24 juin 2015, Ahold, mieux connu sous l'appellation Albert Heijn, et Delhaize s'unissaient pour devenir un géant de la distribution.

En attente du feu vert des autorités américaines de la concurrence

Si l'approbation de la fusion par les actionnaires et les autorités de la concurrence belge est chose faite depuis mars dernier, le groupe belgo-néerlandais attend toujours le feu vert des autorités américaines de la concurrence, dernière approbation réglementaire nécessaire pour la clôture de la fusion.

Les deux entités représentent 6500 magasins et 357 000 collaborateurs. La nouvelle entreprise est notamment présente aux États-Unis, en Belgique, aux Pays-Bas (ses trois marchés les plus importants), au Luxembourg et en Grèce. L'an dernier, le chiffre d'affaires commun a atteint 62,6 milliards d'euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK