Crise économique : le constructeur automobile McLaren annonce la suppression de 1200 emplois

Le fabricant britannique de bolides McLaren est connu pour la F1.
Le fabricant britannique de bolides McLaren est connu pour la F1. - © Chris Graythen - AFP

Le fabricant britannique de bolides McLaren, connu pour la F1, a annoncé ce mardi la suppression de 1200 emplois, soit un quart de ses effectifs, en raison de l'impact de la pandémie de coronavirus sur ses activités.

Le constructeur explique dans un communiqué avoir souffert de l'annulation d'événements sportifs ou encore de l'arrêt de la vente aux particuliers. Il met en cause en outre le plafonnement des budgets décidé pour les écuries de F1 pour la saison 2021.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus  


Il y a deux semaines, McLaren avait annoncé qu'il tentait de lever des fonds dans un contexte de difficultés financières dues à la pandémie de Covid-19, la société a maintenant combiné ces mesures avec des réductions de coûts importantes.

Vers une transition ?  

"C'est une ligne de conduite que nous avons voulu éviter autant que possible, ayant déjà pris des mesures draconiennes de réduction des coûts dans tous les secteurs de l'entreprise", a déclaré Paul Walsh, président exécutif du groupe McLaren. "Mais nous n'avons pas maintenant d'autre choix que de réduire la taille de nos effectifs". "C'est sans aucun doute une période difficile pour notre entreprise, et en particulier pour notre personnel, mais nous avons l'intention de devenir une entreprise efficace et durable, avec un cap clair pour le retour à la croissance".  

La semaine dernière, La F1 a adopté une réduction significative du plafond budgétaire pour la saison 2021 de la F1, qui passera de 175 millions de dollars (160 M d'euros) à 145 millions de dollars (132 M d'euros). "Même si cela aura un impact significatif sur la forme et la taille de notre équipe de F1, nous allons maintenant commencer à prendre les mesures nécessaires pour être prêts à courir à la limite à partir de 2021, afin de défier à nouveau pour des victoires de course et des championnats à l'avenir", a encore fait savoir Paul Walsh. .
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK