Crise des oeufs: la Fwa prépare une action en vue d'obtenir une indemnisation

La crise des œufs aura un impact financier important
La crise des œufs aura un impact financier important - © ERIC LALMAND - BELGA

A l'instar du Boerenbond, qui a annoncé vouloir introduire une action collective avec constitution de partie civile, la Fédération wallonne de l'agriculture (Fwa) prépare une action en justice dans le cadre du scandale du fipronil, a-t-on appris mercredi auprès du syndicat agricole wallon.

Certains éléments doivent encore être finalisés d'un point de vue juridique mais l'intention de la Fwa est d'intenter une action en justice afin d'obtenir une indemnisation en faveur des éleveurs et producteurs ayant subi un préjudice à la suite du déclenchement de la crise des œufs contaminés au fipronil, indique Alain Masure, directeur du service d'études à la Fwa.

Des centaines de milliers d'euros

Du côté du Boerenbond, on précise mercredi que les éleveurs qui souhaiteraient se joindre à son action collective ont jusqu'au 10 août pour se manifester.

Le syndicat agricole flamand évaluait mardi les coûts occasionnés par la présence de fipronil dans des œufs à au moins 10 millions d'euros pour le secteur en Flandre. Du côté wallon, une première estimation "à la grosse louche" fait état de centaines de milliers d'euros de préjudice. Mardi, six exploitations du sud du pays étaient toujours bloquées.

Par ailleurs, l'Agrofront, qui regroupe le Boerenbond, la Fwa et le syndicat agricole ABS, a demandé mercredi à pouvoir rencontrer dans les jours qui viennent le ministre fédéral de l'Agriculture, Denis Ducarme, afin d'examiner les pistes qui permettraient d'indemniser les producteurs lésés.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir