CRIOC: les consommateurs ne comparent pas assez les prix

RTBF
RTBF - © RTBF

A peine 1 consommateur sur 5 compare souvent ou systématiquement les prix entre les différents magasins avant de commencer ses courses selon le CRIOC.

C'est ce que révèle une enquête téléphonique menée auprès de 625 personnes.

En outre, moins d'un consommateur sur trois compare souvent ou systématiquement les prix pour le même type de produit au sein du même magasin. Les consommateurs comparent assez rarement les prix, mais ils estiment que les prix appliqués sont plutôt différents (57%) ou totalement différents (22%). D'autre part, ils sont convaincus que les prix appliqués diffèrent entre les enseignes. "Il s'ensuit que la perception de la différence de prix entre les enseignes est plus un sentiment que la conclusion de réelles comparaisons de prix sur le terrain", relève le CRIOC (Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs) dans un communiqué.

Au niveau des types de produits, les consommateurs âgés de 30 à 39 ans achètent beaucoup plus (97%) de produits de grandes marques. A l'inverse, 69% seulement des personnes de 65 ans et plus se procurent de tels produits.

Enfin, concernant les enseignes, les magasins de la grande distribution sont en général considérés comme les plus chers. Les consommateurs perçoivent les enseignes Delhaize le Lion et AD Delhaize comme les plus chères. Globalement, une majorité des consommateurs pense que les hard discounters sont les moins chers, suivis de près par la grande distribution. Deux enseignes sortent du lot: Aldi et Colruyt.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK