Crédits aux particuliers : de plus en plus d'emprunts, de moins en moins de mauvais payeurs

Les Belges empruntent de plus en plus, c’est ce qui ressort du bilan 2019 de la Centrale des crédits aux particuliers. L’année dernière, le nombre de nouveaux crédits a augmenté de 3,8%. Le montant total prêté par les banques et les organismes aux particuliers s’élève à 382 milliards d’euros, c’est plus que la moyenne européenne.

Ce montant impressionnant couvre les crédits à la consommation pour acheter un ordinateur, une télévision ou un frigo par exemple, mais concerne aussi un compte en négatif à la banque ou une voiture vendue à crédit. Mais ce sont surtout les emprunts hypothécaires qui sont en pleine augmentation : +29,8%.

Refinancement et fin du bonus logement en Flandre

Pour Camille Dumm, de la Centrale des crédits aux particuliers de la Banque nationale, cela s’explique avant tout par l’augmentation du refinancement des prêts : "Les personnes qui estiment que le prêt original leur coûte cher avec la diminution des taux refinancent leur prêt pour qu’il leur coûte moins cher sur la durée totale".

Autre explication, plus régionale celle-là, la forte augmentation des nouveaux crédits hypothécaires en Flandre, surtout lors du dernier trimestre 2019. "Là, on suppose que la raison principale est l’annonce faite à l’automne de la suppression du bonus logement en Flandre. Cela a poussé les emprunteurs à se dépêcher de conclure leur contrat avant la disparition de ces mesures", précise Camille Dumm.

Moins de mauvais payeurs

Parallèlement, le nombre de personnes ne pouvant pas rembourser un crédit en Belgique a à nouveau baissé l’an dernier, pour la troisième année consécutive.

Fin 2019, on recensait 336.691 emprunteurs ayant un arriéré, 5,5% de moins qu’un an auparavant. Le nombre de mauvais payeurs (488.771) a, lui, baissé de 6,3%. Le montant total des arriérés a baissé de 5,3%, à 2,7 milliards d’euros en 2019. Le montant moyen de l’arriéré s’élève à 11.416 euros par personne, bien que deux tiers des cas soient limités à des montants inférieurs à 5000 euros.

L’an dernier, 83.374 personnes étaient enregistrées auprès de la Centrale pour un règlement collectif de dettes, une baisse de 6,4% sur base annuelle. Le nombre de nouveaux dossiers reste stable.

Comme le montre la carte ci-dessous, le taux de défaillance des emprunteurs reste plus important au sud du pays et dans la capitale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première