Coronavirus : Ryanair supprime presque tous ses vols au-dessus de la Manche

La compagnie aérienne à bas prix Ryanair a réduit son offre à la suite des nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus prises au Royaume-Uni et en Irlande. À partir du 21 janvier, il n’y aura pratiquement plus de vols, voire aucun, à destination et en provenance de l’Irlande et du Royaume-Uni, prévient ainsi le transporteur irlandais jeudi. Une mesure qui sera d’application jusqu’à ce que les restrictions de voyage "drastiques" soient levées.

Ryanair prévoit dès lors de transporter moins de 1,25 million de passagers en janvier. En février et mars, leur nombre pourrait ne pas dépasser le demi-million.


►►► À lire aussi : Coronavirus : Ryanair a transporté 100 millions de voyageurs de moins en 2020


La compagnie aérienne à bas prix a donc également ajusté ses prévisions en termes de nombre de passagers au cours de l’exercice comptable en cours, qui se termine fin mars. Il devrait y en avoir un total oscillant entre 26 et 30 millions de passagers, selon Ryanair, qui tablait jusqu’à présent sur "moins de 35 millions".

A titre de comparaison, en 2019, l’entreprise transportait encore un nombre record de 152,4 millions de passagers.

D’après elle, la réduction du nombre de vols n’aura pas d’impact majeur sur la perte nette de l’exercice comptable.

Ryanair suspend des vols : JT du 17/08/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK