Coronavirus : "Les chèques consommation deviendront-il des chèques-repas déguisés ?", s’interroge le SNI

Le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) est sceptique à propos de l’élargissement des chèques consommation à tous les magasins établis en Belgique. Le gouvernement fédéral a annoncé que la mesure entrera en application dès le 1er août.

Une première vague de chèques consommation avait vu le jour au milieu de la crise sanitaire pour soutenir les secteurs et commerces durement touchés par la pandémie. Plus récemment, l’exécutif fédéral s’est entendu sur une prime corona que pourront proposer à leurs travailleurs les entreprises et secteurs qui ont enregistré de bons résultats durant la crise. Unique et exceptionnelle, elle s’élèvera à maximum 500 euros et prendra la forme de chèques consommation.

Une évaluation plus rapide

"Cela change complètement l’objectif initial de soutien aux commerçants belges touchés durement par la crise sanitaire. Les grands bénéficiaires de cette extension vont être les grandes surfaces alimentaires qui ont déjà fait, elles, des profits importants durant la crise. Va-t-on faire de ces chèques conso des chèques-repas déguisés ?", s’interroge ainsi le SNI.

L’organisation demande une évaluation du système dès maintenant, et non à la fin 2022, à l’issue de la période de validité de ces chèques. Elle prédit "un coup dans l’eau" pour les détaillants.

Chèque de consommation de 300 euros pour les salariés: JT 07/06/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK