Coronavirus en Espagne : le pays espère accueillir 45 millions de touristes étrangers en 2021

L'Espagne espère attirer en 2021 "environ 45 millions de touristes étrangers", soit un peu plus de la moitié du nombre de visiteurs reçus en 2019 avant le début de la crise sanitaire, a déclaré mercredi la ministre espagnole du Tourisme.

"C'est une prévision prudente, réaliste, que de récupérer la moitié des touristes internationaux que nous avions reçus en 2019", a estimé Reyes Maroto lors d'une conférence de presse. En 2019, l'Espagne avait accueilli 83,5 millions de touristes étrangers, se classant deuxième destination touristique mondiale après la France.

"L'Espagne est prête à se rouvrir très bientôt au monde entier", a affirmé Mme Maroto lors du lancement de la campagne de promotion touristique de l'Espagne pour cet été.

Cette campagne cible en premier lieu les touristes européens, en particulier le Royaume-Uni, qui fournissait avant la pandémie le premier contingent de visiteurs étrangers en Espagne, avec 18 millions de touristes en 2019. La France et l'Allemagne font aussi partie des premiers pays visés.

Mobilité sûre

"Nous sommes en train de nous doter d'instruments qui permettront une mobilité sûre", a-t-elle ajouté, allusion au pass sanitaire européen qui doit entre en vigueur en juin.

Concernant le Royaume-Uni, une révision des recommandations de voyage des autorités européennes prévue le 20 mai pourrait permettre à l'Espagne d'accueillir de nouveau des citoyens britanniques, a souligné la ministre.

En 2020, le nombre de touristes étrangers s'était effondré de 77% sur un an en Espagne, tombant en-dessous des 19 millions, alors que l'économie du pays est hautement dépendante de l'industrie touristique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK