Coronavirus en Belgique: les jardineries dénoncent une concurrence déloyale des magasins d'alimentation

Coronavirus en Belgique: les jardineries dénoncent une concurrence déloyale des magasins d'alimentation
Coronavirus en Belgique: les jardineries dénoncent une concurrence déloyale des magasins d'alimentation - © MYCHELE DANIAU - AFP

L'Association belge des jardineries (ABJ), qui représente 300 gérants actifs dans la vente en détail indépendante de fleurs, plantes, jardin et lifestyle, dénonce le fait que les magasins d'alimentation puissent vendre certains produits dans lesquels ils sont spécialisés alors qu'ils sont eux obligés de garder portes closes. "Une inégalité tout à fait inexplicable", s'insurge mardi l'ABJ dans un communiqué.


►►► Toutes les infos sur l'épidémie de coronavirus en Belgique et dans le monde


"Les jardineries et les pépinières peuvent contribuer utilement dans ce contexte de confinement. Les fleurs et les plantes peuvent jouer un rôle positif dans le cadre de la santé physique et mentale des gens. Les gens peuvent rester actifs dans le jardin et autour de la maison. Les mesures de quarantaine sont ainsi plus supportables", souligne l'ABJ.

La fédération déplore que ses membres soient contraints à la fermeture alors que des commerces d'alimentation proposent des fleurs et des plantes. Elle "exige donc que tous les magasins qui vendent les fleurs, les plantes et de la nourriture pour animaux puissent faire le choix individuel d'ouvrir ou de ne pas ouvrir leurs portes".

Rappelant que les plantes vivaces, arbres et arbustes doivent être plantés dans les semaines à venir, les jardineries et pépinières demandent également la permission d'organiser un système d'enlèvement pour leurs produits.