Coronavirus en Belgique : Colruyt réagit au décès d'un de ses employés : "Nous sommes allés au-delà de ce que le gouvernement conseille"

Coronavirus en Belgique : Colruyt réagit au décès d'un de ses employés : "Nous sommes allés au-delà de ce que le gouvernement conseille"
Coronavirus en Belgique : Colruyt réagit au décès d'un de ses employés : "Nous sommes allés au-delà de ce que le gouvernement conseille" - © MORGANE BERGER - BELGA

La semaine dernière, Mohamed Nahi un Bruxellois de 32 ans père de deux enfants, est décédé chez lui après avoir été diagnostiqué positif au coronavirus. Mohamed était un employé de Colruyt et suite à son décès, sa famille accusait le groupe de défaut de précaution. Aujourd’hui, la chaîne de supermarché réagit : "Nous sommes une entreprise axée sur les personnes et nous avons toujours suivi de près toutes les mesures imposées par le gouvernement", a informé lundi soir la porte-parole Silja Decock de Colruyt à Belga.

"Nous sommes allés plus loin que ce que le gouvernement conseille dans différents domaines et avons également pris des mesures supplémentaires ces dernières semaines", a-t-elle ajouté. "Nous n’avons pas encore reçu de lettre (concernant une plainte, NDLR). Pour des raisons juridiques et par respect pour la victime et sa famille, nous ne pouvons pas et ne voulons pas en dire davantage", a déclaré Colruyt. Le site web Bruzz avait signalé que la famille de la victime engagerait des poursuites judiciaires contre Colruyt.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


La porte-parole de Colruyt a toutefois confirmé le décès. "En effet, à la fin de cette semaine, nous avons reçu la confirmation regrettable qu’un collègue de notre magasin Colruyt à Forest est mort dans son sommeil. Nos pensées vont à sa famille, ses amis et à ses collègues proches. Nous sommes tous très touchés par cette situation et nous veillons à ce que le soutien et les conseils nécessaires soient fournis aux personnes qui ont travaillé en étroite collaboration avec la victime. Nous demandons actuellement des précisions sur les événements, en tenant compte, bien sûr, de l’aspect du secret médical".

Notre priorité est maintenant d’accueillir les employés concernés, de les informer clairement et de répondre éventuellement à d’autres questions", a poursuivi la porte-parole. "Nous tenons à souligner que, comme l’ensemble du secteur, nous faisons tout notre possible pour créer le cadre le plus sûr possible pour nos employés. Cela signifie que nous respectons strictement les mesures prises par le gouvernement, telles que la mise à disposition de gants, la distanciation sociale, etc. Nous fournissons également des masques buccaux aux employés qui souhaitent les utiliser et nous procédons à des ajustements au quotidien", a encore ajouté Silja Decock.