Coronavirus en Allemagne : près de 4000 travailleurs de Miele touchés par le ralentissement dû à la pandémie

Chez Miele, la production devrait reprendre le 10 mars, selon un porte-parole.
Chez Miele, la production devrait reprendre le 10 mars, selon un porte-parole. - © TOBIAS SCHWARZ - AFP

La pandémie de coronavirus a aussi de lourdes conséquences pour les travailleurs de Miele. L'usine allemande d'Euskirchen est temporairement fermée. Cette fermeture a aussi des conséquences pour les livraisons au reste du groupe et 4000 travailleurs sont donc touchés.

Dans l'usine de moteurs d'Euskirchen, 200 ouvriers sur 500 ont dû se mettre en quarantaine et la production est à l'arrêt. Cet arrêt a des conséquences sur l'usine de machines à laver de Güterloh et Ksawerow (Pologne), l'usine de sèche-linge d'Unicov (Tchéquie) et dans la production d'aspirateurs et de lave-vaisselles à Bielefeld et Unicov.

La production devrait reprendre le 10 mars, selon un porte-parole.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK