Coronavirus: abandonner les brevets n'aidera pas à produire plus de vaccins selon la Fédération internationale de l'industrie pharmaceutique

Coronavirus: abandonner les brevets n'aidera pas à produire plus de vaccins selon la Fédération internationale de l'industrie pharmaceutique
Coronavirus: abandonner les brevets n'aidera pas à produire plus de vaccins selon la Fédération internationale de l'industrie pharmaceutique - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Exempter les vaccins anti-Covid de droits sur la propriété intellectuelle ne permettrait ni d'accélérer leur production ni leur distribution, a assuré le lobby pharmaceutique.

"Supprimer les brevets ou imposer une suspension ne produirait pas une seule dose de vaccin de plus", affirmé Thomas Cueni, le président de la Fédération internationale de l'industrie pharmaceutique (Ifpma) lors d'un point de presse virtuel avec l'Association des correspondants accrédités auprès des Nations unies.


►►► A lire aussi : Pas assez de vaccins Covid alors qu'on a les moyens de production: la faute aux brevets? Peut-on les supprimer? 5 questions pour tout comprendre


"C'est une question de savoir-faire, de qualification", a-t-il dit, reprenant des arguments maintes fois répétés ces derniers mois, et depuis une initiative de l'Inde et de l'Afrique du sud auprès de l'Organisation mondiale du commerce pour suspendre les brevets afin de pouvoir faire fabriquer plus de vaccins dans plus d'endroits.

Une centaine de pays se disent en faveur de cette exemption mais les Etats-Unis, l'Union européenne et la Suisse s'y opposent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK