Consommation d'énergie: la Belgique a enregistré la plus forte baisse dans l'UE en 2018

Consommation d'énergie: la Belgique a enregistré la plus forte baisse dans l'UE en 2018
Consommation d'énergie: la Belgique a enregistré la plus forte baisse dans l'UE en 2018 - © Tous droits réservés

La consommation d'énergie dans l'Union européenne à 27 États Membres (UE) est restée globalement stable en 2018, indique mardi Eurostat. La Belgique a enregistré la plus forte baisse de consommation d'énergie primaire, en diminution de 5%.

En 2018, la consommation d'énergie primaire (demande d'énergie intérieure) a atteint 1.376 millions de tonnes d'équivalent pétrole (Mtep), soit 0,71% de moins que l'année précédente, détaille l'office européen de statistiques. La consommation d'énergie finale (consommée par les utilisateurs finaux)) a atteint 990 Mtep, en hausse de 0,02%.

La consommation d'énergie primaire et finale restait supérieure de 4,9% et 3,2% par rapport aux objectifs de l'UE pour 2020, constate donc Eurostat.

En 2018, la consommation d'énergie primaire a augmenté dans 12 des 27 États membres, tandis qu'elle est restée stable dans quatre et a diminué dans 11. Les plus fortes hausses ont été constatées en Estonie (+9%), en Lettonie (+5%) et au Luxembourg (+4%). La Belgique a par contre enregistré une baisse de 5% et devance la Grèce ainsi que l'Autriche (-3% chacun).

La consommation finale d'énergie a par ailleurs augmenté dans 15 des 27 États membres, est restée stable dans six et a diminué dans six autres pays. La hausse la plus importante a été enregistrée à Malte (+6%) et la baisse la plus forte en Grèce (-5%).

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK