Concentrations élevées en PFOS à Malines, Willebroek et Kleine-Brogel

Le gouvernement flamand a été informé par l'agence flamande des déchets OVAM que les normes relatives au PFOS ont été dépassées sur trois sites, à Malines, Willebroek et Kleine-Brogel. À Malines, il s'agit de l'ancienne caserne de pompiers située sur la Dageraadstraat. Des mesures vont être prises, peut-on lire sur le site de VRT NWS samedi.

"Une enquête a été menée en 2017-2018, au moment où les pompiers ont déménagé vers le nouveau bâtiment du Nekkerhal", a déclaré le ministre flamand des Affaires intérieures, l'Open Vld Bart Somers, sur Radio 1 dans l'émission De Ochtend.

"Mais il n'y a jamais eu de signal de la part de l'OVAM pour indiquer que des mesures spéciales devaient être prises. Et maintenant, soudainement, nous recevons un message stipulant que la norme a été dépassée 12 fois et que des mesures supplémentaires doivent être mises en place."

Le conseil communal de Malines va demander à la population de ne pas faire usage des eaux souterraines et de ne pas trop manger les légumes du jardin, dans un rayon de 100 mètres autour du site. Le terrain en gravier adjacent sera également fermé à la circulation. 

Bart Somers craint que de nombreuses casernes de pompiers en Flandre ne présentent un danger, car la mousse d'extinction contenait le polluant PFOS. "Nous devons prendre des mesures sur tous ces sites dès que possible afin de pouvoir évaluer l'étendue du problème", a ponctué Bart Somers.

 

On vous parlait de cette pollution dans notre séquence "Un oeil en Flandre" de ce dimanche 20 juin :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK