Comment un crash des Bitcoin pourrait-il arriver?

Le Bitcoin a franchi le cap des 10 000 dollars alors qu’il ne valait que 1000 dollars au début de cette année. Pour l’instant, il y a environ 18 millions de Bitcoins en circulation à ce stade et il y en aura au maximum 21 millions. C’est donc une offre limitée et la rareté de cet actif entraîne l’explosion de la demande.

Dans une monnaie classique, les banques et l’État jouent le rôle de tiers de confiance, d’intermédiaires qui garantissent le bon fonctionnement du système monétaire, la politique monétaire, etc. Dans le cas du Bitcoin, tout est automatisé, géré par des algorithmes informatiques qui s’assurent là aussi que la monnaie n’est pas créée à partir de rien et qu’elle peut circuler librement entre tous les utilisateurs de réseau.

Il est donc possible, grâce au Bitcoin, de s’envoyer de l’argent librement de personne à personne, indépendamment des frontières nationales sans passer par ces fameux intermédiaires de confiance.

Deux causes

Selon l’économiste français Éric Pichet, deux éléments pourraient faire craquer la bulle des Bitcoins. D’une part, une effraction éventuelle dans le système informatique, la fameuse blockchain, qui entraînerait une inondation du marché avec des faux Bitcoins.

D’autre part, une prise de position commune de l’ensemble des États et des banques centrales du monde, qui décideraient d’interdire cette monnaie virtuelle, au nom par exemple de la lutte contre la fraude ou contre la grande criminalité. Le Maroc a d’ailleurs déjà pris les devants.

L’économiste déconseille enfin d’investir dans cette monnaie virtuelle extrêmement spéculative.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK