Chypre a besoin de 75 millions d'euros pour éviter un défaut de paiement

Le ministre des Finances chypriote, Haris Georgiades, au palais présidentiel à Nicosie le 3 avril 2013
Le ministre des Finances chypriote, Haris Georgiades, au palais présidentiel à Nicosie le 3 avril 2013 - © Yiannis Kourtoglou

Chypre a besoin de 75 millions d'euros pour éviter un défaut de paiement en avril et pouvoir verser les salaires des fonctionnaires et les retraites, a annoncé lundi un haut responsable de l'île plongée dans une profonde crise financière.

"Le déficit en liquidités pour avril s'élève à 160 millions d'euros. Les 85 millions en réserve ne suffisent pas et nous avons besoin d'un montant équivalent pour éviter un défaut" de paiement, a indiqué le trésorier général, Rea Georgiou, devant la commission des Finances du Parlement. Chypre attend le versement de la première tranche d'un plan de sauvetage international en mai.

Le porte-parole du gouvernement, Christos Stylianides, a indiqué à la presse que les autorités tentaient dans l'urgence de trouver les moyens de verser les salaires et les retraites fin avril.

"Ce gouvernement fera tout son possible dans les jours à venir pour faire adopter les lois (concernant le plan de sauvetage) pour que nous n'ayons pas de problème avec les salaires et les retraites à la fin du mois", a-t-il ajouté.

"Je veux croire que dès aujourd'hui, chacun fera preuve de la prudence nécessaire pour donner les moyens et les garanties afin que que l'Etat ait la possibilité de réunir les fonds", a-t-il ajouté.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK