FMI: la Française Christine Lagarde succède au Français DSK

Christine Lagarde devant le siège du FMI, le 23 juin 2011 à Washington
2 images
Christine Lagarde devant le siège du FMI, le 23 juin 2011 à Washington - © Archive AFP/Jim Watson

La Française Christine Lagarde a été désignée mardi directrice générale du Fonds monétaire international, succédant à un autre Français, Dominique Strauss-Kahn, pour devenir la première femme à ce poste.

Le FMI, aux prises avec une profonde crise économique en Grèce, a annoncé dans un communiqué que son conseil d'administration avait choisi Mme Lagarde, 55 ans, pour un mandat de cinq ans qui doit commencer le 5 juillet.

La nomination de la ministre française de l'Economie ne faisait plus de doute après le soutien que lui ont apporté mardi les Etats-Unis, premiers actionnaires de l'institution.

Christine Lagarde avait un seul candidat face à elle, le gouverneur de la Banque du Mexique Agustin Carstens, 53 ans. Tous deux ont fait campagne dans le monde entier, avant de plaider leur cause devant les 24 membres du conseil d'administration.

Le FMI a précisé que son conseil d'administration était parvenu à cette décision "par consensus", sans plus de précision.

Dominique Strauss-Kahn avait démissionné à la mi-mai, depuis une prison de New York où il était incarcéré pour une affaire de crimes sexuels.

"Une victoire pour la France"

C'est "un honneur et une joie", a réagi Christine Lagarde après l'annonce de sa nomination.

Cette désignation est "une victoire pour la France" et "la présidence française se réjouit qu'une femme accède à cette importante responsabilité internationale", a affirmé mardi l'Elysée à l'AFP. "Le président Nicolas Sarkozy vient de s'entretenir au téléphone avec Mme Lagarde pour la féliciter après sa désignation comme directrice générale du FMI", a-t-on ajouté de même source.

Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a également fait par de sa "profonde satisfaction", dans un communiqué de son ministère. "Cette décision constitue la reconnaissance d'une femme d'exception, d'une très grande professionnelle internationalement reconnue et d'un ministre de l'Economie et des Finances de la France engagée et unanimement respectée", dit-il.

AFP

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK