Chine: des blessés lors de heurts dans une usine en grève

RTBF
RTBF - © RTBF

Une cinquantaine de personnes ont été blessées dans des heurts lundi dans une usine à capitaux taïwanais de l'est de la Chine dont les quelque 2000 employés s'étaient mis en grève pour réclamer de meilleurs salaires et conditions de travail, ont annoncé mercredi des médias.

Une cinquantaine d'employés de KOK, spécialisé dans les pièces en caoutchouc pour voitures notamment, ont été blessés, dont cinq grièvement, dans des affrontements avec des gardes de sécurité locaux qui tentaient de les empêcher de manifester dans la rue, à Kunshan, une ville de la province du Jiangsu, a affirmé le China Daily. "La police nous a frappés sans faire de distinction (...) peu importait que nous soyons des hommes ou des femmes", a déclaré une employée au journal de Hong Kong South China Morning Post, selon lequel au moins 30 personnes ont été arrêtées.

Un porte-parole de KOK Machinery joint par l'AFP mercredi a indiqué que le travail avait repris normalement et n'a pas voulu commenter davantage. Les autorités locales n'ont pas non plus souhaité répondre dans l'immédiat, confirmant simplement la reprise des activités de l'usine. Les conditions de travail des ouvriers en Chine et leur rémunération ont été largement débattues ces dernières semaines après une série de suicides dans les usines chinoises du taïwanais Foxconn, fabricant de composants technologiques pour les plus grandes marques de la planète comme Apple, Dell, Sony et Hewlett-Packard.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK