Caterpillar: 300 travailleurs de l'usine carolo sont à Genève (vidéos)

Quelque 300 travailleurs de Caterpillar Belgium ont pris la direction jeudi soir de Genève. Arrivés en Suisse ce vendredi matin, ils ont rejoint d'autres travailleurs européens du groupe.

Une rencontre entre les syndicats et les responsables de Caterpillar SARL était prévue. Mais rien n'est vraiment attendu. 

Après l'annonce de la fermeture du site de Gosselies début septembre, les syndicats ont réfléchi à la possibilité de se rendre à Genève où est situé le siège de Caterpillar SARL.

La filiale de droit suisse est dans l'organisation européenne du groupe le donneur d'ordres du site de Caterpillar Belgium à Gosselies, qui agit quant à lui comme prestataire de services à partir de matières premières qui lui sont fournies.

Ecoutez un travailleur expliquer pourquoi il a fait le déplacement:

Dénoncer la mauvaise stratégie que veut appliquer la direction

En se rendant à Genève, les syndicats souhaitent dénoncer au plus près la décision de fermeture qui leur a été annoncée début septembre.

"L'idée est de dénoncer la mauvaise stratégie que veut appliquer la direction en fermant le site de Gosselies", a indiqué Ivan Del Percio, président de la délégation syndicale (FGTB).

"A Genève, nous aurons en face de nous les responsables européens les plus importants. Ce sera l'occasion pour nous de leur dire notre ressenti par rapport à la décision injuste qu'ils nous imposent", a pour sa part affirmé Cathy Verhaeghe, déléguée principale Setca.

La rencontre avec les responsables européens du groupe a été organisée par la fédération syndicale internationale Industriall. Des délégués venus des différents sites européens de Caterpillar y prennent part.

 

Ce travailleur carolo, en tout cas, ne croit pas que quelque chose puisse encore changer :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK