1233 emplois menacés, fermeture de magasins: voici le plan de transformation de Carrefour Belgium

Carrefour Belgium: conseil d'entreprise très attendu ce jeudi après-midi
2 images
Carrefour Belgium: conseil d'entreprise très attendu ce jeudi après-midi - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Le "plan de transformation" de Carrefour "pourrait affecter" 1233 emplois en Belgique, dont 1053 au sein des hypermarchés et 180 au sein du siège à Evere, annonce le groupe via un communiqué. Carrefour va également fermer deux hypermarchés d'ici juin, l'un à Genk et l'autre à Angleur (Belle-Ile).

En Wallonie, trois hypermarchés Carrefour ont déjà décidé de se mettre en grève, annonce la CNE, la Centrale nationale des employés. Il s'agit des hypermarchés de Haine St-Pierre, de Soignies et de Froyennes.

Un emploi sur dix (hors franchisés) est menacé

En Belgique, Carrefour emploie 11.500 personnes (8500 équivalents temps plein) sans compter le personnel des magasins franchisés. Près d'un emploi sur 10 au sein du personnel Carrefour est donc menacé.

Les hypermarchés ciblés

Le groupe Carrefour cible particulièrement le modèle de l'hypermarché. En parallèle à la fermeture des hypermarchés de Genk et Belle-Ile, trois seront transformés en supermarchés (Westero, Brugge Sint-Kruis et Haine-Saint-Pierre) et celui de Turnhout sera exploité avec une plus petite surface.

>>> A lire aussi: l'hypermarché, la "chronique d'une mort annoncée"

Parallèlement, Carrefour Belgique annonce qu'il ouvrira 30 nouveaux supermarchés et magasins de proximité "Express", ainsi que 70 nouveaux points de retraits e-commerce.

Notons que Carrefour compte en Belgique 45 hypermarchés, 443 supermarchés et 296 magasins "Express", tous franchisés.

Un nouveau "carnage social"

"La direction de Carrefour Belgique est pleinement consciente de l’émotion que cette annonce engendre.  Ces mesures envisagées sont indispensables pour assurer la poursuite du développement de Carrefour en Belgique", précise le communiqué.

"Pour le SETCa, c'est un nouveau carnage social", indique jeudi le syndicat socialiste. "Nous sommes choqués par l'insolence de la direction et la froideur des infos reçues", ajoute le syndicat.

Une année "globalement difficile"

Carrefour avait annoncé  mardi la suppression de 2400 postes en France, soit près d'un poste sur quatre. Le groupe révélait également, dans son plan de transformation "Carrefour 2022", sa volonté de rationaliser les implantations "de ses sièges dans l'ensemble de ses pays".

Lors de la publication de ses résultats annuels le 17 janvier, Carrefour avait évoqué une année 2017 "globalement difficile" due notamment à une forte pression commerciale en France. Au niveau mondial, ses ventes annuelles s'affichent en hausse de 3%, à 88,24 milliards d'euros, pour un résultat opérationnel, en baisse d'environ 15% par rapport à l'année précédente.

Le communiqué de presse de Carrefour Belgium

null

null

[VIDEO] Va-t-on vers une destruction massive des emplois dans la distribution?

Le virage numérique, la robotisation, l’e-commerce vont-ils entraîner une destruction rapide de l’emploi ? Cette question était abordée dans Soir Première avec Dominique Michel, CEO de COMEOS, et Depline Latawiec, secrétaire générale de la CNE (Centrale nationale des employés). Le débat est à retrouver ci-dessous.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK