Bruxelles recule dans le classement des villes les plus chères pour les expatriés

Bruxelles recule dans le classement des villes les plus chères pour les expatriés
Bruxelles recule dans le classement des villes les plus chères pour les expatriés - © ERIC LALMAND - BELGA

Bruxelles a enregistré un recul dans le classement des villes mondiales les plus chères pour les expatriés, passant de la 67e à la 77e place, ressort-il mercredi de l'enquête annuelle du bureau de consultance Mercer. Au niveau mondial, Hong Kong domine le classement, notamment en raison de la vigueur du marché immobilier, devant Tokyo, Singapour, Séoul et Zurich (seule ville européenne du top 10, complété par huit villes asiatiques et New York).

L'enquête est conçue pour aider les entreprises multinationales et les gouvernements à définir les primes compensatoires pour leur personnel expatrié. Le classement, qui comprend cette année 209 villes, se base sur la comparaison en termes de coût de divers paramètres, notamment le logement, les transports, l'alimentation, les vêtements, les articles ménagers et les divertissements.

"La forte baisse de Bruxelles est principalement due à l'évolution des autres villes du classement", explique Cindy Van Loo, consultante en mobilité chez Mercer Belgique. "Malgré des hausses de prix modérées dans la plupart des métropoles européennes, les devises du vieux continent se sont affaiblies par rapport au dollar, ce qui a fait baisser le classement de la plupart des villes. D'autres facteurs comme les problèmes de sécurité récents et les inquiétudes relatives aux perspectives économiques ont affecté la région."

Concrètement, Berne arrive par exemple 12e du classement, Genève 13e, Londres 23e, Moscou 27e, Milan 45e, Paris 47e, Oslo 61e, Saint-Pétersbourg (75), Berlin 81e, Madrid 82e, Prague 97e et Varsovie 173e.

Au Moyen-Orient, Tel-Aviv (15) reste la ville la plus chère pour les expatriés, suivie de Dubaï (21e), Abu Dhabi (33e) et Riyad (35e). Le Caire (166e) est la moins chère de la région.

En Afrique, N'Djamena, même si elle quitte le top 10, reste la ville la mieux classée d'Afrique (11e). Suivent Victoria (14), avec un gain de sept places, et Kinshasa (22), qui gagne quinze places. Alors que Tunis ferme la marche (209e).

Sur le continent américain, "les villes des États-Unis ont grimpé dans le classement en raison de la force du dollar américain par rapport aux autres grandes devises, ainsi que de la baisse importante du nombre de villes dans d'autres pays", explique Mercer, qui précise que les villes canadiennes sont elles restées stables par rapport à l'an dernier.

En Amérique du Sud et Centrale, Montevideo est la ville la plus chère (70e), alors que Managua est la moins chère de la région (200e).

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK