Bruxelles compte proportionnellement plus de chercheurs que la moyenne européenne

ILLUSTRATION- Bruxelles compte proportionnellement plus de chercheurs que la moyenne européenne
ILLUSTRATION- Bruxelles compte proportionnellement plus de chercheurs que la moyenne européenne - © Belga: JEAN-PIERRE CLATOT

En 2015, les activités de recherche et développement (R&D) employaient plus de 12.000 équivalents temps plein en Région de Bruxelles-Capitale. Cela représente 1,75% de l'emploi intérieur total. C'est proportionnellement plus que la moyenne européenne et que dans les autres Régions de Belgique, analyse l'Institut bruxellois de statistique et d'analyse (Ibsa) dans le dernier numéro de sa revue "Focus", rédigé en collaboration avec Innoviris, l'Institut bruxellois pour la recherche et l'innovation.

La R&D représente 1,72% de l'emploi intérieur total de la Région flamande et 1,58% en Wallonie. La moyenne européenne s'élève à 1,25%.

La capitale sort du lot principalement grâce aux entreprises et à l'enseignement supérieur, qui emploient chacun 42% du personnel en R&D. Les autres employeurs sont le secteur public (14%) et, beaucoup plus marginalement, les associations privées sans but lucratif (2%). D'après les auteurs de la publication, la Région bruxelloise dispose "indéniablement" des ressources humaines nécessaires pour développer l'économie de la connaissance.

Toutefois, moins de 10% de la population active possède un diplôme en sciences naturelles ou en ingénierie. Des efforts restent également à faire pour renforcer la place des femmes, qui occupent seulement un emploi en R&D sur trois, concluent les experts de l'Ibsa et d'Innoviris.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK