Guerre ouverte entre les aéroports de Zaventem et de Charleroi

Les aéroports de Charleroi et de Liège sont-ils encore subsidiés par la Région wallonne? Brussels Airport en est convaincu et parle de concurrence déloyale. Florence Muls, porte-parole de l’aéroport de Zaventem assure que, chaque année, la Région wallonne accorde des subsides pour chaque passager qui part de l’aéroport de Charleroi. "Ce qui crée forcément pour les compagnies aérienne un avantage commercial". Pour l’occasion, l’aéroport de Zaventem a épluché les comptes de l’aéroport de Charleroi. "Nous invitons le ministre Antoine à consulter le rapport annuel de l’aéroport de Charleroi où sont clairement indiqués les subsides que reçoit l’aéroport. Pour l’année 2011, les chiffres mentionnés sont des 30 millions d’euros et un peu plus pour l’année 2012".

"Il n’y a pas un euro pour les dépenses de type commercial"

Pour André Antoine, le ministre wallon en charge des aéroports, Bruxelles fait une nouvelle fois fausse route. "Il n’y a pas un euro à Charleroi pour les compagnies. Il n’y a pas un euro pour les dépenses de type commercial. Nous n’intervenons que pour les pompiers et pour la sécurité de l’aéroport. Et les derniers investissements concernent le rachat et l’insonorisation des logements autour de l’aéroport  et rien d’autre. Tout le reste, c’est de la jalousie. Nos livres sont ouverts et la transparence est totale."  

De son côté, l'aéroport de Charleroi se dit scandalisé par cette énième attaque de Zaventem. Il envisage cette fois de porter plainte pour diffamation.

Bref, ce qui était annoncé jeudi comme étant une excellente nouvelle pour l'aéroport carolo pourrait devenir un nouveau brûlot communautaire.

Cédric Loriaux avec C.B

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK