Brussels Airlines : les syndicats jugent toujours les propositions de la direction insuffisantes

Les propositions visant à adoucir les conditions de travail du personnel de cabine de Brussels Airlines sont toujours jugées insuffisantes par le front commun syndical CNE-Setca-CGSLB qui a informé sa base. "La compagnie continue à opérer avec du personnel fatigué et stressé", souligne une nouvelle fois Didier Lebbe, de la CNE. D’ici la réunion du lundi 9 août prévue avec la direction, les syndicats appellent le personnel à suivre les règles de sécurité à "100%" et lancent un appel au gouvernement belge qui a investi 290 millions dans la compagnie.

"Vu le contexte de fatigue et de stress, nous avons rappelé au personnel de suivre à 100% les règles de sécurité. Si ce n’est pas le cas, les avions ne décollent pas par sécurité pour les passagers. Il y a déjà eu des annulations dans ce cadre-là et il pourrait encore y en avoir", indique Didier Lebbe.


►►► À lire aussi : Brussels Airlines : action du personnel de cabine par rapport à ses conditions de travail


Pas de grève en vue toutefois au sein de la compagnie. "Nous ne voulons pas ennuyer les passagers. Et puis une grève chez Brussels Airlines serait limitée de toute façon au sein de Lufthansa qui décide de tout".

"Nous appelons aussi l’Etat belge qui a investi 290 millions d’euros dans la compagnie pour l’aider à prendre ses responsabilités. Lufthansa décide de tout et au train où vont les choses il n’y restera plus rien dans cette compagnie", ajoute-t-il.

 

Sujet JT du 02/08/2021:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK