Brussels Airlines: 16 euros de plus pour les billets émis par d'autres canaux

Un supplément de 16 euros pour les billets émis par d'autres canaux
Un supplément de 16 euros pour les billets émis par d'autres canaux - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Les compagnies aériennes du groupe Lufthansa, dont Brussels Airlines, factureront dès le 1er septembre un supplément de 16 euros pour chaque billet émis par des systèmes globaux de distribution (GDS). Ce 'Distribution Cost Charge' (DCC) ne sera pas d'application pour les tickets achetés via les canaux de réservation propres de la compagnie, annonce celle-ci mardi.

Ce réalignement de la stratégie de vente des compagnies du groupe (Brussels Airlines, Lufthansa, Austrian et SWISS) vise à améliorer sa rentabilité. "Le pourcentage des revenus provenant de la vente des billets d'avion est en baisse pour les compagnies aériennes", souligne Brussels Airlines dans un communiqué.

"A l'heure actuelle, le coût d'utilisation des systèmes globaux de distribution dépasse largement le coût d'utilisation d'autres canaux de réservation, tels que nos propres portails en ligne. (...) Les compagnies aériennes, qui fournissent effectivement les vols, gagnent de moins en moins", précise Lars Redeligx, Chief Commercial Officer.

Le groupe Lufthansa débourse chaque année "un montant à trois chiffres en millions d'euros" pour les coûts de ces systèmes de réservation centralisés, tandis que ceux-ci sont principalement utilisés par les agences de voyage.

Le supplément de 16 euros (DCC) ne concernera pas les billets d'avion achetés via les canaux de réservation propres du groupe, qui comprennent les sites internet des compagnies mais aussi le centre d'appels et les guichets dans les aéroports. Les agences de voyages pourront réserver des billets sans la DCC via un portail en ligne spécifique.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK