British Steel sera racheté par un fonds de pension de l'armée turque

Une usine du groupe British Steel
Une usine du groupe British Steel - © LINDSEY PARNABY - AFP

Le fonds de pension de l'armée turque Oyak a annoncé vendredi avoir conclu un accord préliminaire pour le rachat du sidérurgiste British Steel, contraint à la faillite en mai.

"Nous avons (...) signé un accord préliminaire pour acheter le géant industriel du Royaume-Uni, British Steel", a annoncé dans un communiqué le directeur général d'Oyak, Süleyman Savas Erdem.

Le groupe turc s'entretiendra donc en exclusivité avec British Steel et espère conclure le rachat d'ici la fin de l'année.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK