Bras de fer à Ryanair: les pilotes adressent un ultimatum à la direction

Bras de fer à Ryanair: les pilotes refusent le bonus de la direction en échange de leurs congés
2 images
Bras de fer à Ryanair: les pilotes refusent le bonus de la direction en échange de leurs congés - © JOHN MOORE - AFP

Nouveau rebondissement dans l'affaire des annulations de vol Ryanair, liées aux problèmes de planning des congés des pilotes, et symptômes d'un malaise plus grand au sein de la compagnie aérienne. Les pilotes, via leurs représentants, ont envoyé une lettre demandant de nouvelles conditions de travail, et adressant un ultimatum à la direction. Les pilotes ont en effet décidé de parler d'une seule voix, et se sont fédérés au nom des 17 bases européennes (sur un total de 86 bases en Europe). Jeudi, ce nombre est passé à 33 bases.

Selon une information dévoilée par nos confrères de La Libre, et confirmée par un vent favorable, les représentants des pilotes de Ryanair rejettent le bonus proposé par la direction, afin qu'ils renoncent à leurs congés et restent au moins un an au sein de la compagnie. Ils continuent le bras de fer avec la direction, demandant des contrats locaux, et non plus irlandais, et une série de mesures améliorant les conditions de travail des pilotes. Dans une lettre commune, que la RTBF a pu se procurer, les pilotes lancent aussi un ultimatum à la direction: ils veulent une réponse favorable d'ici vendredi à 10h00.

Un ultimatum qui fait office d'épée de Damoclès, les risques d'annulation, voire de paralysie totale, se faisant de plus en plus réels.

Plus de 2000 vols supprimés d'ici octobre

Depuis plusieurs jours, Ryanair fait face à une vague de suppression de ses vols, faute de personnel. La compagnie irlandaise a dans un premier temps justifié ces suppressions par un souci de ponctualité, avant d'admettre que le problème se situait dans le planning des congés des pilotes. Les employés de la compagnie low-cost dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficiles, les vacances étant difficiles à placer, des journées de travail de plus en plus longues.

Ryanair a décidé d'annuler près de 2000 vols d'ici octobre, touchant plus de 300.000 passagers. Des annulations qui, dans un premier temps, ont été annoncées en dernières minutes, provoquant la colère des passagers.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK