Bracelets, montres, vêtements connectés: le marché devrait doubler d'ici 2021

La ceinture connectée 
Belty prévient l'utilisateur en cas de prise de poids - Robyn Beck - AFP
La ceinture connectée Belty prévient l'utilisateur en cas de prise de poids - Robyn Beck - AFP - © ROBYN BECK

Les ventes de "wearables", accessoires électroniques connectés à porter sur soi (montres, bracelets, vêtements etc...), devraient quasiment doubler d'ici 2021, accélérant nettement après des débuts difficiles, selon le cabinet d'études International Data Corporation (IDC).

Le marché devrait passer de 113,2 millions d'unités vendues à 222,3 millions en 2021, estime IDC dans un communiqué mercredi.

Les bracelets connectés, qui servent par exemple à mesurer le rythme cardiaque ou à compter les distances parcourues, sont les "wearables" qui se vendent le mieux pour l'instant (près de 40% des ventes en 2017) mais le marché devrait se tasser d'ici 2021, au profit des montres, longtemps vues comme de simples gadgets inutiles mais dont les ventes devraient progresser.

Les montres connectées ("smartwatch"), tirées par les modèles d'Apple, pourraient voir leurs ventes passer de 31,6 millions cette année à 71,5 en 2021, en partie grâce à la connexion cellulaire mobile incluse dans certains modèles, qui permettent de passer des appels.

De plus en plus de marques de mode lancent eux aussi des modèles, qui vont également contribuer à tirer le marché.

Le cabinet anticipe une forte progression des ventes d'écouteurs connectés multifonctions ou de vêtements connectés sur la période mais elles devraient rester modestes en parts de marché.


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK