Bilan des vacances: bien pour la Wallonie, très bien pour Bruxelles et un record pour la Flandre

La citadelle de Namur, haut lieu du tourisme en Wallonie.
La citadelle de Namur, haut lieu du tourisme en Wallonie. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Les vacances de Pâques se terminent aujourd'hui sur un bilan mitigé pour le tourisme belge.

En Wallonie, les chiffres sont dans la lignée des résultats de 2016 mais en baisse par rapport à l'excellente année 2017. Plus de 10% en moins par exemple pour le taux d'occupation des hébergements en Wallonie. Seul le week-end de Pâques a été vraiment bon. A Liège, on note ainsi une baisse de l'ordre de 10%. La météo pourrait en avoir été la cause. 

Taux d’occupation de 90%

À Bruxelles, en revanche, le bilan des vacances est globalement très positif. C’est le bilan que tire Patrick Bontinck, directeur de Visit.Brussels: "On a très bien commencé les vacances avec un week-end de Pâques assez exceptionnel. On a enregistré des taux d’occupation dans certains hébergement touristiques supérieur à 90%. C’est plus que l’année passée à la même époque. On a une augmentation de l’ordre de 5 %. Les chiffres sont très encourageants.  La hausse de la croissance à Bruxelles a commencé après deux années difficiles. On a terminé l’année 2017 avec résultats similaires aux années qui ont précédé les attentats." L’essentiel du tourisme provient d’ailleurs du tourisme étranger, et notamment des pays lointains, des pays du BRIC, que ce soit le Brésil, la Chine, la Russie ou l’Inde. 

En Wallonie, ce sont les pays limitrophes qui progressent, et particulièrement les Pays-Bas, qui représentent près d'un cinquième des apports de clientèle dans les hébergements wallons.

La Flandre atteint un record

Dans le nord les nouvelles sont bonnes. Le secteur touristique 'est remis de la crise de 2016. Le nombre de touristes accueillis en Flandre a augmenté de 8% en 2017 par rapport à 2016 et dépasse même le précédent record de 2015 de 2%.

"Le secteur du tourisme est exceptionnellement résilient", s'est réjouit dimanche matin le ministre flamand du Tourisme, Ben Weyts.La Flandre a enregistré l'an dernier 12,8 millions d'arrivées touristiques, soit une hausse de 2% par rapport à 2015, année record. Le nombre de touristes belges a grimpé de 3% et les vacanciers étrangers marquent leur retour en Flandre (+13%). Le nombre de nuitées touristiques a également augmenté, pour atteindre 30,7 millions (+6%). Le nord du pays gagne aussi en popularité dans des contrées plus lointaines avec 48% de touristes brésiliens supplémentaires en 2017, 34% de Russes, 24% de Chinois et 21% d'Américains en plus

En toute logique, le secteur touristique à la Côte a passé de plutôt bonnes vacances de Pâques. La Côte avait misé sur 1,2 million de touristes d'un jour mais le temps variable du début des congés de printemps n'a pas permis d'atteindre ces espérances: 1,1 million de touristes ont tout de même décidé de changer d'air à la mer.

Le week-end de Pâques a vu arriver environ 300.000 touristes au littoral et le week-end de clôture des vacances aura attiré environ le même nombre de personnes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK