Bilan des soldes d'hiver: ventes en hausse de 5% grâce à la météo

Bilan plutôt positif des soldes d'hiver
Bilan plutôt positif des soldes d'hiver - © Archive BELGA /AURORE BELOT

La majorité des commerçants sont satisfaits des résultats de leurs soldes d'hiver puisque, cette année, les ventes ont progressé de 5% par rapport à 2012, selon Comeos, la fédération du commerce et des services. Le bilan de l'UCM est plus mitigé.

"Les commerçants sont parvenus dans une large mesure à écouler leur stock d'hiver, de quoi faire place aux nouvelles collections", précise Comeos.

La fédération estime que la météo a, cette année, "pour une fois" joué en faveur des commerçants. "Le temps froid et les chutes de neige ont incité les clients à quand même acheter manteaux d'hiver, pulls épais et bottes fourrées."

De plus, les grands magasins ont proposé de fortes réductions dès le début, allant jusqu'à 70%, tandis qu'avant, celles-ci augmentaient progressivement au fil du mois, souligne Comeos.

Mais de nombreux magasins de mode disposent encore de stocks importants. Six magasins sur 10 gardent les invendus en stock en espérant les vendre lors d'une prochaine période de soldes ou de ristournes. Sept pourcent des commerçants de détail offrent leur stock à une œuvre de charité, selon le SNI.

"En moyenne, le chiffre d'affaires est resté au même niveau par rapport aux soldes d'hiver de 2012. Après l'automne décevant, ce résultat n'est pas un remontant pour le secteur. Entre septembre et décembre 2012, trois quarts des magasins de vêtements ont vu leurs ventes sensiblement baisser d'en moyenne 7%", explique le SNI.

Le Syndicat Neutre des Indépendants estime qu'il y a plusieurs raisons pour expliquer cette période de soldes plutôt médiocre: la crise économique, la confiance très faible des consommateurs et la météo. Le SNI a sondé 403 magasins de mode et de chaussures pour cette enquête.

UCM : chiffre d'affaires similaire à celui des soldes d'hiver 2012

Les commerçants indépendants de Wallonie et de Bruxelles ont réalisé, lors des soldes d'hiver 2013, un chiffre d'affaires similaire à celui de l'an dernier, selon l'Union des Classes Moyennes (UCM).

"La météo clémente du mois de décembre n'a pas facilité l'écoulement des collections d'hiver, ni dans l'habillement, ni dans la chaussure. La vague de froid qui s'est abattue sur notre pays durant la deuxième moitié du mois de janvier a permis de vendre les grosses pièces d'hiver comme les vestes ou les vêtements en laine ou en polar", souligne l'UCM qui indique aussi que la vague de froid a eu un impact négatif sur la fréquentation des commerces.

"Même si la période des soldes se termine ce 31 janvier, de nombreux commerçants annoncent qu'ils vont poursuivre les réductions sur les invendus de la collection d'hiver jusqu'à la Saint-Valentin. Ce qui est autorisé tant qu'ils ne vendent pas à perte", ajoute l'UCM.

RTBF avec Belga