Belgique: les hauts salaires ne seraient pas excessifs

Bocal contenant de la petite monnaie
Bocal contenant de la petite monnaie - © ORESTIS PANAGIOTOU (archives EPA)

Les patrons des grandes entreprises cotées en Bourse en Belgique gagnent moins que leurs homologues des pays limitrophes. Le salaire fixe est équivalent mais la culture du bonus est beaucoup moins bien intégrée dans notre pays.

C'est ce qui ressort d'une enquête européenne menée par la Vlerick Management School, et dont De Standaard fait écho mardi.

Si l'on se penche seulement sur le salaire fixe - 430.000 euros dans les petites et moyennes entreprises cotées et 907.000 dans les plus grandes - les CEO belges sont sur pied d'égalité avec leurs collègues français, néerlandais, allemands et britanniques. Mais les patrons belges sont par contre beaucoup moins gâtés en ce qui concerne les bonus, actions et options d'achat d'actions.

D'après l'enquête, il apparaît par ailleurs que les revenus des patrons des entreprises du Bel-20 ont baissé entre 2007 et 2010 en raison de bonus moins élevés.

"La Belgique est le pays des salaires élevés les plus modestes et dans le même temps, c'est aussi le pays où ces salaires élevés sont les plus régularisés par l'Etat", affirme Xavier Baeten, chercheur à la Vlerick Management School.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK