Beck's: la bière n'était pas allemande, AB Inbev doit rembourser

Beck's: la bière n'était pas allemande, AB Inbev doit rembourser
Beck's: la bière n'était pas allemande, AB Inbev doit rembourser - © Tous droits réservés

Le brasseur AB Inbev se voit contraint aux Etats-Unis de rembourser des consommateurs qui ont intenté un recours collectif contre lui, écrit le Wall Street Journal. Ces consommateurs estimaient avoir été induits en erreur par l'emballage de la bière Beck's, où il est indiqué qu'elle est d'origine allemande alors que, en réalité, elle est brassée dans le Missouri.

Ces Américains ayant bu une Beck's pensaient avoir consommé une authentique bière allemande. Ils avaient tout faux. Sur l'emballage, il était pourtant inscrit "German Quality" et "Originated in Bremen, Germany", ce qui, selon les avocats a donné l'impression que la bière était brassée sur le sol allemand. En réalité, cette bière est fabriquée dans le Missouri. Les règles de protection des consommateurs ont donc été violées, selon ces mêmes avocats.

La transaction conclue, qui a été approuvé par un juge en octobre dernier, est désormais définitive. Les clients peuvent donc prétendre à un remboursement de 12 dollars, selon le Wall Street Journal. Cette décision pourrait coûter une somme considérable à la société AB Inbev. Sans compter les remboursements des clients, elle devra déjà dépenser 3,5 millions de dollars en frais d'avocats. L'entreprise estime, elle, que le label, l'emballage et le marketing autour de la Beck's était tout à fait transparent. Le producteur s'est néanmoins engagé à clarifier l'étiquetage en indiquant que la bière est fabriquée aux Etats-Unis.

La production de la Beck's destinée au marché américain a été délocalisée en 2012 de l'Allemagne vers St-Louis, dans le Missouri.

La bière d'origine allemande avait été rachetée en 2002 par le brasseur belge Interbrew, devenu depuis lors le géant mondial AB Inbev.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK